Vérité pour Tous
Bienvenue, Visiteur
Accueil » 2013 » Décembre » 28 » Le gouvernement de concert avec les pirates !
00:42
Le gouvernement de concert avec les pirates !

Depuis plusieurs jours, le pirate qui a attaqué le site de Dieudonné « La Dieudosphere », mobilise sur son site des fanatiques juifs afin de faire pression sur les Maires dont les villes accueillent le spectacle de Dieudonné « Le Mur ». A la lecture du site et de ses commentaires, il paraît extrêmement difficile de faire revenir à la raison un noyau dur de tribalistes juifs, convaincus par leur religion d'être des victimes éternelles, qui voient des salut nazis dans une simple quenelle potache, ou qui s'imaginent un énième « holocauste » – voir cette page ou cette page [bas de page] qui listent les nombreuses références à un prétendu holocauste de 6 000 000 de personnes dans les discours juifs depuis au moins 1900, bien avant la seconde guerre mondiale – dans une simple blague sur les chambres à gaz, effectuée par un humoriste qui incarne pourtant l'antiracisme absolu, d'un humanisme et d'une gentillesse exemplaires, et qui a décidé de combattre la puissance mondiale guerrière et ses bombes par l'humour et la non-violence.

Les pirates, eux – à l'image d'un Israël qui répond à la roquette d'un Palestinien endeuillé et désespéré par l'opération au phosphore blanc « plomb durci » contre des milliers de civils – répondent aux mots par la violence :
- Dévoiler les identités des abonnés au site de Dieudonné, afin de mobiliser des juifs fanatiques et que ceux-ci les dénoncent à leurs employeurs, espérant ainsi faire perdre leur travail aux Quenelliers.
- Agresser les sympathisants de Dieudonné ainsi livrés en pâture, par groupes de plusieurs personnes armées, lors d'expéditions punitives sur leur lieu de travail (voir l'article du Progrès). Méthodes honteuses qui n'ont pas fait la une des journaux !

Incapables de voir que ces méthodes ne feront qu'accentuer le rejet du public contre leur propre communauté et leur propre religion (rejet qu'ils nomment « antisémitisme »), les fanatiques juifs croient encore et toujours à la violence comme réponse aux mots et à la libre expression d'autrui.

Quel aveu d'impuissance de la part d'un petit groupe, dont la communauté a pourtant pignon sur rue, est omniprésente dans les médias, domine la politique au point de distribuer à la vue de tous des bons points aux plus grands hommes politiques du pays lors de ces lamentables dîners du CRIF ! Elisabeth Levy elle-même a reconnu avoir vu à ces réunions grégaires, le président du CRIF Roger Cukierman donner des ordres aux Ministres, et les « engueuler » !

Pourquoi donc la communauté juive n'arrive-t-elle pas à attirer à elle la sympathie alors qu'elle a en main les moyens de communication et de décision les plus puissants ? Pourquoi n'est-elle pas capable de répondre aux mots de prétendue haine, si peu relayés dans les médias, par d'autres mots, massivement relayés dans les médias, qui constitueraient un discours franc et loyal de bienveillance, de paix et de réconciliation à l'égard des autres communautés ? Nous ne risquerons pas à psychanalyser une communauté qui a un besoin urgent de se remettre en question et de faire son autocritique, mais nous ne pouvons que constater que les premiers pourvoyeurs d'antisémitisme, à des années lumières devant tous les autres, ce sont les élites juives elles-mêmes. Celles-ci vont à l'encontre directe des intérêts des « Juifs du quotidien » comme les nomme le réconciliateur Alain Soral, et il y en a comme ce représentant local de la communauté juive, qui réagit suite aux expéditions punitives juives contre les Quenelliers : « Ce sont des actes isolés, bien évidemment que je condamne avec la plus grande fermeté, parce que cela ferait une très mauvaise image à la communauté juive. Il est hors de question que qui que ce soit puisse, au nom de la communauté juive, pratiquer ce genre de bagarre ou d'expédition punitive. C'est totalement contraire aux principes mêmes de la communauté juive ». Des propos bienvenus qui ne doivent pas être rejettés ou perçus avec méfiance. Il faut s'en réjouir, en prendre acte solennellement, les rappeler autant qu'il se doit afin d'apaiser les esprits des deux côtés, et les voir comme un espoir de réconciliation !

C'est sur cette base que nous dénonçons la synchronisation troublante entre les agissements du pirate, et les déclarations gouvernementales contre Dieudonné. Le pirate avait démarré les hostilités contre le site de Dieudonné un peu avant le dîner donné à l'Elysée en l'honneur des 70 ans du CRIF, le lundi 16 décembre. Le président tout mou et tout soumis s'en était pris aux « humoristes antisémites patentés », expression académique et plate désignant Dieudonné, sans oser le nommer. Il ne fallait pas attendre de la part de cet homme le courage d'un chevalier !

Et depuis plusieurs jours, le pirate appelle sur son site – que nous ne mettrons pas en lien pour ne pas aggraver le tort causé aux Quenelliers – les fanatiques juifs à l'aider à faire annuler les spectacles de Dieudonné. Il décrit sa méthode comme suit :

« Je vais plus que jamais avoir besoin de votre soutien.
En effet, j’ai deux solutions pour faire interdire les spectacles.
La première est vraiment radicale, elle fonctionnera a coup sur, mais je ne l’utiliserai que si la deuxième méthode échoue.
Vous devez savoir que beaucoup de maires souhaiteraient refuser dieudonne dans leurs villes. Et de plus en plus.
Mais dieudonne se retourne contre eux et leur fait des procès qu’il gagne.  Exemple: le maire de la Rochelle qui ne souhaitait pas recevoir le porc, a du payer 50 000 euros a ce déchet.


[...]

Il y a cependant une solution pour faire annuler un spectacle, et vu que les préfets et maires veulent déjà annuler, ça leur fera une bonne raison légale de le faire!

Voila ce qu’explique un maire qui veut faire interdire dieudonne dans cet article:

La seule possibilité d’interdire un spectacle serait un potentiel trouble à l’ordre public.
« Il faudrait pour cela qu’il y ait contre-manifestation et donc risque de confrontation… ».

Nous allons procéder méthodiquement, et tous ensemble.
Vous devrez envoyer des mails, passer des coups de fils, expliquant pourquoi vous ne voulez pas de dieudonne sur scène. Expliquez que si le spectacle est maintenu, nous organiserons tous une contre manifestation, et irons défendre nos idées physiquement. Chacun, le dit a sa manière, il faut que ce soit dit a votre façon.
Je vous donnerai a chaque fois les numéros et mails a utiliser.

C’est une façon très facile de faire annuler le spectacle! Il vous suffit de passer 2/3 coups de fils par jour, et d’envoyer 2/3 mails pour terrasser dieudonne.
».

Le pirate compte sur une mobilisation importante des Juifs :

« Nous devons nous serrer les coudes. Si 3000 juifs français suivent ce programme, nous ferons annuler tous les spectacles de dieudonne.

3000 juifs * 3 coups de fils = 9000 coups de fils jours! Soit en 8heures de travail:20 coups de fils par minutes! Un coup de fil tout les 3,2 secondes +9000 courriels par jour! de quoi largement justifier l’annulation!
»

En somme, les mairies sont sensées interdire un spectacle car des pyromanes menacent de venir y mettre le feu ! La logique et la justice voudrait qu'on ne cède pas au chantage des pyromanes, et qu'on déploie les forces de sécurité suffisantes pour empêcher que quelques individus ne viennent effectivement troubler l'ordre public, et empêcher un artiste de donner son spectacle devant des milliers de personnes. Ceci est d'autant plus vrai qu'on peut faire confiance au public de Dieudonné pour son pacifisme et son sang froid, alors que Dieudonné lui-même appelle clairement et distinctement à la non-violence dans ses vidéos.

Et voilà qu'aujourd'hui, le 27 décembre, un communiqué de Manuel Valls fait comme par hasard la une des journaux, annonçant que le ministère de l'Intérieur « étudie "toutes les voies juridiques" pour interdire les "réunions publiques" de l'humoriste Dieudonné M'BALA M'BALA, qui "n'appartiennent plus à la dimension créative mais contribuent (...) à accroître les risques de troubles à l'ordre public » (L'Express du 17 décembre).

Quelle magnifique coordination avec les pirates ! Le timing et la concordance des arguments et des méthodes sont parfaits ! De là à se demander si les pirates sont commandités par le gouvernement français, il n'y a qu'un pas, que le complotiste, citoyen éveillé et digne acteur d'une saine démocratie, se doit de faire ! Quelle aubaine ce fut d'ailleurs pour les renseignements généraux d'obtenir sur un plateau d'argent toutes les coordonnées des sympathisants de Dieudonné ! Et lorsque la radio publique France-info tend le micro au pirate informatique, et censure ou déforme les propos de Dieudonné et de ses sympathisants, la complicité entre système politico-médiatique et agression informatique illégale est manifeste.

A l'instar du 11 septembre, qui fut un coup monté afin de permettre au gouvernement américain d'agresser illégalement l'Irak, le recours à des pirates informatiques permet au gouvernement français d'attaquer illégalement le phénomène de la Quenelle, qu'il n'arrive pas à contrôler légalement, et, on l'a bien vu ces derniers mois dans les médias, qui le dépasse complètement.

La méthode mise en avant par tous ces compères consistera donc à mettre en scène eux-mêmes un trouble à l'ordre public. L'ancien soldat israélien Serge Klarsfeld a pour cela délaissé ses velléités guerrières et pris son air de victime, se chargeant sur LCI de faire monter la mayonnaise : « Pour que les tribunaux puissent considérer qu'il y a un trouble à l'ordre public, pour que la décision du Ministre de l'Intérieur et de la préfecture soit justifiée sur des bases légales. Et les bases légales c'est un trouble à l'ordre public. Et l'ordre public ne peut être troublé que si des gens manifestent pour dire "on en peut plus" ».

« On n'en peut plus », la complainte est lâchée ! Ces élites juives vont donc éternellement gouverner la démocratie et faire les lois en fonction de leur petite émotivité propre, des états d'âme de leur nombril. Au diable les principes de liberté et d'égalité qui valent pour toutes les communautés et permettent la cohésion nationale. Il suffira que les élites juives pleurnichent et s'émeuvent devant la caméra – et Dieu sait si elles sont douées pour ça –, qu'elles brandissent leurs morts et leurs souffrances supérieurs aux autres, pour que la République fasse exception pour eux, rien que pour eux, eux qui dominent déjà toutes les autres communautés à tous les niveaux de la société ! Cet égoïsme, cet ethnocentrisme outrageant, cette hiérarchie des morts, cette hiérarchie des races de victimes, et cette hiérarchie des racismes, doivent cesser !

En dissimulant les agressions physiques contre les sympathisants dieudonnistes de la part des groupuscules juifs, et en mettant à la une des journaux la dénonciation de simples propos prétendument antisémites, le système politco-médiatique a illustré une fois de plus la hiérarchie des races de victimes ! L'inversion des valeurs est totale : pour le système, des agressions physiques ont moins d'importance que de simples mots !

Le peuple de France aussi « n'en peut plus » de tout de cela, et ne peut que se regrouper et se mobiliser derrière un humoriste populaire et non-violent, contre un gouvernement incapable et malveillant piloté par une communauté religieuse dominante, oscurantiste et qui ne semble avoir aucun autre horizon que la soumission d'autrui !

Et l'on ne peut qu'appeler les Quenelliers à se soutenir les uns les autres, à faire le dos rond face aux attaques violentes, à répondre par la non-violence et l'humour, à continuer à être heureux, car le temps et l'époque jouent en faveur des Universalistes de toutes les communautés, que les agissements violents du régime et du pouvoir sioniste révèlent au public leur vrai visage, et que leur chute n'a jamais été aussi proche !
Visualisations: 389 | Ajouté par: veritepourtous | Note: 5.0/1
Nombre total de commentaires: 0
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent ajouter des commentaires
[ Inscription | Connexion ]