Vérité pour Tous
Bienvenue, Visiteur
Accueil » 2014 » Février » 6 » Laurent Louis, seul et grand contre la meute pédophile
21:56
Laurent Louis, seul et grand contre la meute pédophile

Laurent Louis continue son parcours lumineux et héroïque pour libérer les enfants des réseaux pédophiles d'état. Les citoyens doivent réaliser que le viol d'un enfant, en plus des dommages physiques, lui cause des dommages psychologiques extrêmement difficiles à surmonter. Le plus souvent, l'enfant violé voit sa jeunesse gâchée, détruite par l'atteinte psychologique profonde. La psychologie d'un enfant est en effet extrêmement malléable, elle n'est pas formée et n'a aucune structure ; c'est comme de la pâte à modeler, ou une jeune fleur frêle et fragile. Le viol corrompt à la base cette psychologie, et empêche l'enfant de grandir normalement, de se bâtir ses propres défenses psychologiques, et de se construire des repères sains et solides. L'être reste fragile et sans défense psychologiques parfois jusque très tard dans sa vie d'adulte, et très souvent jusque sa mort. Il faut une force d'esprit incroyable à cet être pour se remettre du choc de la pédophilie : il lui faut tout reprendre à la base, guérir ses blessures d'enfant, et c'est un véritable parcours du combattant intérieur.

Nous sommes choqués, mais pas étonnés hélas, de la réaction indifférente et négligente du parlement face à ces affaires de pédophilie. A l'image du gros bourgeois André Flahaut et de ses mous dégoulinantes de mépris lorsque Laurent Louis dénonce des faits aussi graves. Ce porc aura comme seule réflexion à l'issue de l'intervention de Laurent Louis de déclarer qu'il « confond le parlement avec une salle de spectacle » ! C'est tout ce que le viol des enfants lui inspire ! Soit il n'a pas de cœur, soit la pédophilie ne le choque pas !

On aura compris que ce monsieur indifférent au sort des enfants violés protège ses camarades de parti impliqués dans ces affaires de pédophilie, peut-être même ses membres de cabinet, puisque selon cette page, un membre de son cabinet fut impliqué dans une affaire de pédophilie. Mais le bien commun et la protection des enfants face aux prédateurs pédophiles n'est-elle pas d'un intérêt supérieur à toutes les considérations politiciennes et partisanes ? Si bien entendu.

Ce qui est en outre fort suspect, c'est l'indignation délirante et déplacée de nombres de députés lorsque Laurent Louis publiait les éléments du dossier Outreau, notamment des photos d'autopsie. Ces députés ne s'indignent pas, ou si peu, lorsque les victimes sont violées, mais seulement lorsqu'on publie des éléments de leur dossier ! Que c'est suspect... Et là, ils en font alors des tonnes, n'hésitant pas à quitter l'hémicycle durant l'intervention de Laurent Louis. C'est décidément vraiment très suspect... « Cacher ces pièces à conviction que je ne saurais voir », au nom du respect des familles et des victimes... Mais si on ne met jamais le nez dans les dossiers cachés de la pédophilie, on ne résoudra jamais le problème ! Est-ce ce que veulent ces députés ? Leur comportement absurde et suspect ne peut que nous le faire penser. Ces députés n'auraient-ils pas compris que la réelle souffrance c'est celle provoquée par les actes pédophiles eux-mêmes ? C'est à ce moment là qu'il faut s'indigner, sonner l'alarme, et remuer ciel et terre pour faire la lumière sur les faits. S'ils ne sont pas capables de ressentir la souffrance causée par l'acte pédophile lui-même au moment où il est commis, alors leur indifférence ou leur sympathie pour la pédophilie doit être mise en cause.

Après les faits, il est trop tard pour pleurnicher, cela ne sert plus à rien. Après les faits, il ne faut pas se voiler la face, il faut examiner avec sang froid les pièces des dossiers. Si ces députés n'en sont pas capables, qu'ils changent de métier. Lorsqu'un chirurgien a peur du sang, il n'est pas capable d'opérer qui que ce soit. Lorsqu'un député a peur des terribles violences pédophiles, il ne sera jamais capable de les étudier et donc de les résoudre.

Quand aux autres députés, non impliqués directement, ils se taisent. Le silence de mort et de honte après l'intervention de Laurent Louis est révélateur de l'abandon des politiques face à la prédation sexuelle des enfants. L'on comprend bien que des députés ne fassent pas parti du même mouvement que Laurent Louis, mais pour défendre la cause des enfants violés, il devrait y avoir unanimité et rassemblement solidaire, au-delà des frontières partisanes. C'est là que l'on comprend que ces politiques sont tous bons à jeter. Ils sont incapables ne serait-ce que de protéger les plus faibles de la nation, les enfants. Incapables même d'avoir la volonté de tenter de les protéger. Ils ont baissé les bras. Ils sont donc incapables d'assumer leur rôle, de prendre les responsabilités qui sont les leurs.

Mais faut-il blâmer les politiques lorsque le peuple reste lui aussi majoritairement froid et indifférent au sort des enfants meurtris ? Le peuple a les politiques qu'il mérite. Et il faut avoir la lucidité de dire que c'est lui le premier responsable, car c'est lui qui est censé gouverner. Or il obéit, il se soumet, il accepte l'inacceptable...

Merci M. Louis de votre courage, merci du fond du coeur. Vos interventions sont brillantes, fortes et courageuses. Lorsque le silence des députés est de mort après vos interventions, merci de marcher tête haute, fort et serein, seul contre tous, au sein de ce parlement de protecteurs des prédateurs sexuels pédophiles !

Visualisations: 185 | Ajouté par: veritepourtous | Note: 0.0/0
Nombre total de commentaires: 0
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent ajouter des commentaires
[ Inscription | Connexion ]